Comment végétaliser ses murs intérieurs et quels en sont les avantages ?

Végétaliser ses murs intérieurs

Vous cherchez une décoration qui permette à votre logis de se démarquer et qui lui donne encore plus de caractère ? Optez alors pour un mur végétalisé qui est à la fois tendance et original. Bien que cette technique soit le plus souvent appliquée sur les murs extérieurs, sachez que vous pouvez également l’utiliser pour vos murs intérieurs.

Comment végétaliser son mur ?

La surface de votre mur n’est plus condamnée à rester nue. Vous pouvez la végétaliser et y voir fleurir tout un petit jardin vertical. Pour les adeptes de jardinage, cette alternative est des plus intéressantes. Pour végétaliser votre mur intérieur, pensez à faire appel à un paysagiste qui s’y connaisse. Avant de commencer, vous devez avoir un plan d’eau à côté de votre mur. Si ce n’est pas le cas, vous devrez au moins avoir un plan pour évacuer l’eau. Votre mur végétal doit également bénéficier d’une lumière naturelle pour bien pousser.

Ensuite, il faut dessiner l’ossature de votre mur. Avez-vous un mur creux ou plein ? Est-il conçu en briques ou dans une autre matière ? Selon la nature du mur, vous avez le choix entre les cornières en aluminium, les tasseaux de bois ou les omégas métalliques. N’oubliez pas de choisir le système de fixation. S’il s’agit d’un mur plein, optez pour des chevilles de plastique ou encore pour des modèles chimiques. Si vous avez un mur creux, une cheville molly fera l’affaire. Pour trouver un paysagiste qui vous aidera à végétaliser vos murs, cliquez ici.

Les autres éléments d’édification d’un mur végétal d’intérieur

N’oubliez pas le bac de votre mur végétalisé. Choisissez un modèle en acier métallisé ou en inox. Il importe de concevoir un mur végétalisé qui soit étanche. Pour ce faire, utilisez du PVC qui provient du recyclage. Vous pouvez aussi utiliser du bois tropical okoumé, mais il n’est pas issu d’une forêt durable et il tend à se déformer du fait de l’humidité. Concernant le parement de vos façades, laissez un vide de 5 cm de lame d’air pour permettre au mur de s’aérer. Cela évite l’apparition de moisissures et champignons.

Quant au substrat de votre mur, veillez à choisir une nappe armée nantie d’une trame plastique. Elle présente une résistance accrue au déchirement. Oubliez les aquanap en fibre de coton qui tendent à se dégrader rapidement et qui émettent une odeur nauséabonde.

Pour peaufiner votre mur végétal intérieur, vous avez encore à choisir vos plantes. Optez par exemple pour le fuchsia ou encore pour l’helxine qui a une texture similaire à celle de la mousse. Vous devez seulement éviter les plantes qui ont une hauteur supérieure à 1 m. Sinon, le marché vous propose différentes variétés d’arbrisseaux pouvant être cultivés sur les murs. N’incluez pas les cactées dans la végétalisation, car ce sont des espèces qui ne conviennent pas au mur végétalisé souvent humide. Organisez votre mur en étages pour y retrouver des bégonias tamaya ou encore des streptocarpus.

Les avantages du mur végétalisé d’intérieur

Le mur végétalisé d’intérieur est assorti à de nombreux privilèges. Il vous permet de respirer un air purifié. Il maintient la pièce à la bonne température, ce qui vous rafraîchit en été. Vous vous sentirez bien dans votre environnement vert. Puis, le mur végétal est propice à la guérison. Les patients rétablissent rapidement et la tolérance à la souffrance est nettement améliorée. De plus, c’est un atout qui apporte plus d’esthétique et de valeur ajoutée à votre maison.

Enfin, si vous souhaitez créer des murs végétaux dans votre entreprise, sachez que ceux-ci ont aussi la faculté de réduire les bruits environnants. Ils les absorbent à 41 % et permettent de travailler dans un environnement calme. Les végétaux ont des effets positifs sur les travailleurs. Vous verrez alors la productivité de vos salariés augmentée de 15 %.


Trouver un spécialiste de la culture hydroponique indoor
Acheter des plantes en ligne et être livré à domicile sans avoir à se déplacer