Conseils d’entretien de la rose éternelle

roses éternelles

Bien plus qu’une plante de souvenirs, la rose éternelle est agréable à conserver. Vous n’êtes pas obligé d’être un bon fleuriste pour assurer le parfait entretien de ce végétal. En plus de profiter de la beauté de celui-ci, investissez du temps pour dépenser un peu d’énergie.

Où conserver sa rose éternelle ?

La rose éternelle et une vraie fleur à 100 %. Sans avoir besoin d’être arrosée, elle peut durer jusqu’à 3 ans (voire plus). Cette plante est cultivée et récoltée dans un cadre totalement naturel. Elle est soumise à un processus technologique lui permettant de se convertir en rose conservée. Le végétal s’apparente à une fleur fraîchement coupée. Les fleurs éternelles doivent pourtant bénéficier d’un meilleur entretien pour avoir une durée de vie optimisée. Elles sont à placer à l’intérieur de la maison. Plusieurs éléments externes risquent en effet de nuire à la longévité de la fleur. Parmi ces facteurs figurent l’humidité, la poussière, le vent et les variations de température. Certains animaux curieux risquent, aussi, de ravager la plante.

La rose éternelle doit être mise l’abri de toute forme de buée. Placez-la dans un endroit, parfaitement, sec et frais. Le végétal ne résiste pas non plus à la chaleur. Évitez de le déposez à la cuisine. L’excès d’humidité et de touffeur risque de réduire la durée de vie de cette fleur naturelle. Celle-ci est, en effet, composée d’éléments organiques. Elle ne peut pas vivre dans un environnement qui favorise sa dégradation.

Placez la plante à l’abri des facteurs néfastes

Une technologie innovante permet, désormais, d’optimiser la coloration des fleurs éternelles. Cette étape est valable pendant le processus de conservation. Après absorption d’un liquide spécial destiné à remplacer la sève et l’eau, la plante est recolorée. De ce fait, l’exposition directe et prolongée du végétal aux rayons de soleil risque fortement de le décolorer.

L’eau est, aussi, un ennemi principal de la rose éternelle. Bien qu’elle s’apparente à la rose fraîche récemment coupée, cette dernière ne peut résister à toute forme d’humidité. L’eau favorise la dégradation de la plante et la diminution de sa durée de vie. Vous n’avez pas besoin de changer l’eau du vase pour perdurer la beauté de votre végétal et garantir sa longévité.

En toute situation, évitez de plier les pétales de la rose. N’oubliez pas que celle-ci est une fleur naturelle. Certains gestes applicables aux autres végétaux de la même catégorie s’appliquent aussi bien avec ce végétal. Toute forme de pliage ou de pressage de la rose peut gâcher sa beauté et briser ses jolis pétales.

La rose éternelle doit rester propre au long de son cycle de vie. Au fil des années, elle peut récupérer un peu de poussière. Vous pouvez retirer les salissures régulièrement afin de retenir la fraîcheur de la fleur. Chaque mois, utilisez un jet d’air frais et sec pour bien nettoyer la plante. Limitez les manipulations répétées pour éviter les dommages permanents. Laissez le végétal en place au lieu de le toucher fréquemment.

Les astuces pour pérenniser la conservation

Lors de la réception de la rose éternelle, retirez la bande de protection qui entoure le végétal. Le couvercle n’est qu’un simple élément décoratif, inutile de le refermer. Ne rajoutez pas de parfum à la plante, car certaines senteurs inadaptées risquent de dégrader le box des fleurs éternelles. La cuisine et les sanitaires sont des endroits inappropriés à la conservation du végétal. Un léger soufflement avec un sèche-cheveux peut assurer le nettoyage. Cette technique permet de retirer efficacement la poussière et le pollen. Lors des manipulations de la fleur, soyez très prudent pour retenir l’éclat, le velouté et la douceur de la plante. Celle-ci offre un vrai plaisir olfactif et visuel.

Au printemps : misez sur la marguerite, le muguet, la jacinthe, les iris…
En été : optez pour des roses, des dahlias, des pivoines ou encore des glaïeuls !