Comment entretenir vos plantes d’intérieur ?

Entretenir vos plantes d’intérieur

Les plantes d’intérieur, qu’elles soient vertes ou fleuries, sont des éléments importants de votre aménagement. À la fois décoratives et relaxantes, elles donnent à votre salon, votre cuisine, ou votre chambre à coucher un aspect chaleureux où il fait bon vivre.

Cependant, il n’est pas toujours facile de les conserver en bonne santé tout au long de l’année. C’est pourquoi nous vous livrons dans cet article toutes les meilleures astuces pour bien prendre soin de vos plantes d’intérieur.

La lumière

La lumière est primordiale pour le développement des plantes. En effet, elle leur permet de réaliser la photosynthèse, étape durant laquelle les plantes absorbent les substances nutritives utiles à leur épanouissement. Il est donc vivement recommandé d’exposer vos plantes d’intérieur près des ouvertures, idéalement orientées à l’est.

En hiver, la luminosité baisse et limite en partie le développement de vos plantes d’intérieur. Pour pallier ce manque, rapprochez davantage les pots des fenêtres.

À l’inverse, l’été vos plantes d’intérieur ont besoin de lumière, sans non plus être directement exposées aux rayons du soleil qui pourrait les brûler. On préférera alors les éloigner des grandes baies vitrées en les laissant dans un endroit partiellement ombragé.

La température

Les plantes d’intérieur résistent généralement bien aux températures de nos appartements, même si elles préfèrent les variations de températures de 2-3 degrés entre la journée et la nuit.

Pour autant, en plein hiver, le chauffage assèche et déshydrate vos plantes d’intérieur. Privées ainsi de l’humidité dont elles ont besoin, elles requièrent un arrosage régulier à l’eau tiède. N’hésitez pas à les rempoter dans un pot en terre cuite, qui garde davantage la fraîcheur et laisse respirer les racines.

Attention, le rempotage doit être effectué à la fin de l’hiver pour respecter le cycle de végétation de votre plante d’intérieur. Vous pouvez aussi rempoter vos plantes lorsque les racines deviennent trop imposantes, ou quand vous observez un ralentissement de la croissance.

Vous avez également le loisir d’ajouter des billes d’argile au fond du pot afin d’améliorer le drainage et éviter l’asphyxie des racines de vos végétaux au moment de l’arrosage.

En outre, le choix d’un terreau de qualité est indispensable afin d’assurer le bon développement de vos plantes d’intérieur. Ce dernier facilite l’apport des bons nutriments.

L’arrosage

Il n’y a pas de règle absolue en ce qui concerne l’arrosage de vos plantes d’intérieur. La fréquence à laquelle vous le réalisez varie en fonction de plusieurs paramètres comme l’espèce de votre plante, la température ou le taux d’humidité de l’air ambiant.

Toutefois, une plante survit davantage à un léger manque d’eau qu’à un excès, qui entraîne le pourrissement des racines, et donc de la plante.

Attendez que la surface du sol soit bien sèche avant de renouveler l’arrosage. Pour être sûr de ne pas noyer votre plantation, retirez l’eau stagnante dans la soucoupe sous le pot une heure après l’arrosage.

Vous pouvez également utiliser quotidiennement un brumisateur pour pulvériser de l’eau non calcaire (eau minérale ou eau de pluie) sur les feuilles de votre plante d’intérieur.

La poussière

Aussi surprenant que cela puisse être, la poussière entrave la formation de la chlorophylle, qui donne sa couleur verte à votre plantation. Pensez donc à nettoyer régulièrement (tous les 10 jours) les feuilles de vos plantes d’intérieur à l’aide d’un chiffon humide.

Acheter des plantes en ligne et être livré à domicile sans avoir à se déplacer
Dans l’entrée : misez sur des plantes robustes qui aiment les zones d’ombre